Noël, source de bonheur

Voici Noël. Nous faisons mémoire de la naissance de Jésus à Bethlehem. Nous le faisons avec la crèche, des illuminations, des repas de fêtes, des célébrations. Jésus est né dans notre monde, pas seulement dans le monde d’il y a deux millénaire, il est venu pour annoncer à tous les hommes de tous les temps que Dieu les aime et qu’il les appelle à être en communion de bonheur avec Lui. En tant que chrétiens, nous avons déjà répondu à cette appel. Il nous appartient de concrétiser cette réponse chaque jour tout au long de notre vie.

La fête et le temps de Noël permet de reprendre conscience de l’invitation de Dieu et d’intensifier notre réponse. Nous nous réjouissons de la naissance de Jésus, nous nous rappelons les circonstances. Nous participons aux célébrations. Dans ces évocations nous écoutons l’Esprit Saint nous parler au cœur : à partir de ce que nous vivons concrètement, à partir de nos aspirations, de nos manques, à partir du monde qui nous entoure, à partir de nos déceptions, de nos peurs et de nos souffrances, il nous dit comment suivre Jésus venu au monde pour nous sauver.

Jésus, dont le nom signifie Dieu sauve, nous ouvre le chemin vers l'Infini qui seul peut rassasier les aspirations de notre cœur. L'alliance nouvelle et éternelle entre Dieu et les hommes, établie en Jésus devenu l’un d’entre nous, nous ouvre le chemin du vrai bonheur. Choisissons-le.

Notre monde de la terre est appelé à devenir le Royaume de Dieu, un monde de fraternité, de justice et de partage, un monde de paix.

Jésus, l’Emmanuel, Dieu avec nous, montre ce chemin de guérison, capable de régénérer l'humanité déchirée par l'injustice, la violence et l'indifférence. Il enseigne l’amour de Dieu et du prochain. Ceux qui vont ce chemin sont le germe du monde nouveau qui est selon Dieu. Depuis le premier Noël, le ferment est dans la pâte. L'Esprit de Jésus poursuit son œuvre, par Lui notre monde est en travail d'enfantement, pour que naisse le Royaume de Dieu.